Castor d'Eurasie Castor fiber (Linnaeus, 1758)

Ordre taxinomique : Rodentia
Famille : Castoridae
Nom Allemand Eurasicher Biber
Nom Anglais Eurasian beaver

Description

Le Castor d’Eurasie est le plus gros rongeur de la faune eurasiatique. De couleur brun/noir, il est étroitement lié au milieu alluvial et apprécie les vastes réseaux hydrographiques sans obstacles infranchissables, pourvus d’herbacées et de ligneux pour se nourrir. Il peut peser de 15 à 38kg environ. Ses orteils sont palmés pour permettre une nage plus aisée; quant à sa queue reconnaissable, noire et plate, elle lui sert de gouvernail lors de ses déplacements aquatiques mais il peut être confondu avec un rat musqué ou un ragondin lorsqu’il nage.

Excellent nageur, il ne se déplace sur la terre ferme que lors de la recherche de nourriture et de branchage pour confectionner son gîte. Il édifie des terriers-huttes (constitués de bois coupés, boue, voir galets) que lorsque les conditions d’habitat sont défavorables, c’est à dire lorsque les berges sont peu propices au creusement de ses gîtes.

Le Castor d’Eurasie était présent de la péninsule ibérique et de l’Asie mineure à la Scandinavie, et de l’Angleterre à la Sibérie et la Mongolie. Il a frôlé l’extinction au cours des derniers siècles: au 19ème, du fait d’une chasse sans merci pour sa fourrure, sa chair et ses glandes à castérum; et au 20ème siècle, subissant la destruction de son habitat.

Le Castor eurasiatique a bénéficié de mesure de protection dans les pays où il a survécu dès le 19ème siècle. En France, seule moins d’une centaine d’individus persista dans le cours inférieur du Rhône. Des réintroductions ont été initiées au cours du 20ème siècle et ont permises le retour de l’espèce dans la plupart des régions de son ancienne aire de répartition, dont l’Alsace fait partie.

De retour en Alsace, l’espèce occupe principalement les cours d’eau suffisamment profonds, rivière de plaine essentiellement et même parfois le Rhin. La reconstruction en devenir d’un peuplement stable de castors en Alsace est néanmoins encore conditionnée par des facteurs limitants tels que: les moyens de lutte non sélectifs et illégaux à l’égard des Ragondins et Rats musqués, les collisions avec des véhicules, les coupures de la continuité de l’habitat, le développement de végétaux invasifs (renouées et balsamines asiatiques…). Des mesures ont donc vu le jours ou sont encore à développer pour préserver cette espèce et son habitat (suivi de l’espèce, de ses habitats, meilleur gestion des habitats, prise en compte du Castor lors des travaux telle que la mise en place de dispositifs de franchissement des obstacles…).

Photos

En Alsace

Carte faune-alsace

Liste rouge Régionale

Vulnérable (VU)

Réglementation

Convention de BerneDirective Habitats-Faune-FloreProtection nationale
Annexe IIIAnnexe II et Annexe IVEspèce de mammifère protégée au niveau national en France

Aucun média disponible.